Vous êtes ici : Accueil > Regles > Sous-partie

2009-12-30

Déroulement des parties / Games unwinding

Les parties se dérouleront selon les règles japonaises en suivant les modifications de l'EGF.

Les parties se joueront sur des durées de 1h30 par joueur en temps principal avec un byo-yomi Canadien de 5 minutes pour 15 pierres. Un komi 6,5 points est donné à blanc.

Des rappels important des règles EGF :

- Article 2.2 : une pierre est placé le plus rapidement possible ; les mouvements minimums pour placer cette pierre doivent être réalisé une fois que la pierre à touché le goban. Autrement dit, une pierre ayant touché le goban est réputée jouée. De plus, la main appuyant sur l'horloge doit être la même que celle servant à jouer.
- Article 2.3 : les prisonniers doivent rester clairement visibles pour l'adversaire pendant toute la durée de la partie.
- Article 2.5 : un joueur peut abandonner en énonçant clairement I resign ou en posant deux pierres sur le goban. Ajout : La formule I resign pourra être remplacée par la formule appropriée dans la langue des joueurs. Si les deux joueurs ne parlent pas une langue commune, on préfèrera le dépot de deux pierres à la fois.
- Article 3.2.4 : les joueurs ne peuvent demander conseils à d'autre personnes ou étudier la partie par quelques moyens que ce soit pendant le déroulement de celle-ci. La seule exception concernant la demande d'aide auprès d'un arbitre sur des points de règlement.
- Article 3.2.5 : si un mécanisme d'enregistrement de partie est utilisé par l'un des joueurs. Le coup doit être enregistré après qu'il ait été joué.
- Article 5.6 : l'horloge peut être neutralisé pour différentes raisons dont : 4. par un joueur désirant allez aux toilettes et se trouvant en byo-yomi ou proche de celui-ci, et 5. par un joueur ayant capturé plus de trois pierres. Dans ce dernier cas, le joueur pose sa pierre, éteint l'horloge, retire les prisonniers et redémarre l'horloge pour l'adversaire.
- Article 7.3 : si, après un désaccord arbitré par l'arbitre du tournoi, un joueur n'est toujours pas d'accord avec l'arbitre, le joueur doit le signaler sur la feuille de résultat. S'il ne le fait pas, il perd son droit à tout appel devant la commission de l'EGF.



Une précision sur les règles japonaises : aucune partie ne verra sont score annulé suivant l'article 12. En cas de répétition de la planche, un arbitre pourra être avisé et il décidera soit :

- La reprise de la partie, l'arbitre statuant clairement de la sanction en cas de répétition de la planche.
- La reprise de la partie dans un état antérieur avec de possibles modifications des horloges, l'arbitre statuant clairement de la sanction en cas de répétition de la planche.
- La fin de la partie avec soit les deux joueurs étant déclarés perdants, soit un seul des deux. La décision de défaite étant laissée à l'appréciation de l'arbitre.


Games will be played according to the Japanese rules with EGF changes.

Game will be played with 1h30 per players with Canadian byo-yomi of 5 minutes for 15 stones. A komi of 6.5 points is given to white.

Important reminders on EGF rules :

* Article 2.2 : A stone is played quickly as near as possible to its intended intersection. Once the stone touches the board, there should be minimal physical movement required to place the stone on its intended intersection, and then it should be released straightaway. (...) A move is completed by pressing the clock with the same hand that played the move. (...)
* Article 2.3 : Prisoners and overtime stones must remain clearly visible to the opponent at all times (...).
* Article 2.5 : A player may resign the game by clearly saying I resign, or by placing two stones simultaneously on the board. Addition: the I resign statement can be replaced by the appriopriate statement in the language of both players. If both player do not share a common language, the placement of two stones will be preferred for resignation.
* Article 3.2.4 :During their game or its adjournment, players may not study the game on another board or use any material or machines for study purposes. Players may not seek advice from third parties, but may consult referees regarding rules.
* Article 3.2.5 : If a recording medium of any kind is used, the move must be completed before it is recorded.
* Article 5.6 : The clock may be neutralised, with both player's timepieces being stopped simulaneously, in the following circumstances (not restrictive): 4. by a player to visit the toilet shortly before or during overtime (...), and 5.By a player - after having placed one's stone - to remove three or more stones without liberty (...). In this last case, the player place his stone, stop the clock, remove the prisoners and start the clock against for his opponent..
* Article 7.3 : (...) If the referee decides that the game in dispute should resume, but the player still wants to appeal, then the player must inform the referee and the opponent that the game is played under protest. When signing a result form, the player must state that the game was played under protest. Failure to do so means that the player gives up the right to appeal.



Another detail on the Japanese rules: no game will be voided following the article 12. If a repetition of the board happens, the referee can be called and will decide wether:

* the game is resumed, the referee stating clearly the sanction if the board is repeated again.
* the game is resumed to an earlier state with possible modification of the clock, with the referee stating clearly the sanction if the board is repeated.
* the game is ended with either both player losing or only one of them. The referee choosing the losing conditions.